Martin Simonart, le second de cuisine du Bateau Ivre
Martin Simonart, le second de cuisine du Bateau Ivre

Si le parcours de Martin est étroitement lié à Jean-Pierre Jacob, son application à la tâche et sa grande faculté d’écoute lui ont permis de développer ses compétences. Arrivé à l’âge de 20 ans dans les cuisines de Jean-Pierre Jacob à Courchevel en 2009, au poste de chef de partie, ce jeune belge a suivi son mentor jusque sur les rives du Lac du Bourget.

Son apprentissage gastronomique est celui d’une recherche de l’excellence. Il commence chez Yves Thuries au Grand Ecuyer (* au Michelin), puis se poursuit au Chabichou (** au Michelin) au côté de Michel Rochedy, avant de croiser la route du Chef du Bateau Ivre. Mais son désir d’apprendre le mène encore chez Michel Trama à l’Aubergade (** au Michelin) et chez Sang Hoon Degeimbre à l’Air du Temps (** au Michelin), en Belgique.

Il s’est depuis avril 2013 hissé au rang de second de cuisine du Bateau Ivre, où il peut maintenant exprimer toute sa sensibilité au côté d’un Chef, qui croit en lui.

–        Aujourd’hui, Jean-Pierre et moi sommes très complices. Il est comme un père pour moi. Il a osé faire confiance à un gamin et c’est grâce à lui que je suis devenu ce que je suis. Il m’a transmis l’amour du métier, il m’a appris à comprendre les produits et les saveurs, à diriger et à motiver une équipe.

Martin a carte blanche dans la cuisine du Bateau Ivre. Ce travailleur infatigable est un fervent défenseur des saveurs simples mais complexes. Il est en perpétuelle recherche afin de surprendre les papilles des clients, comme celles du Chef. La cuisine est pour lui un mode d’expression réclamant une pratique quotidienne et en même temps une fenêtre d’évasion, où l’imaginaire a toute sa place. Saveurs, textures et présentations sont pour lui des médias qui se combinent à part égale. Il met en scène chacun d’eux dans le but d’interpeller celle ou celui qui dégustera le plat final, avec humilité devant la difficile tâche de régaler et de surprendre tout à la fois. La réalisation d’un plat requiert beaucoup de précision et une grande capacité de remise en question. Martin possède assurément ces qualités !

Très attaché à l’idée de transmettre des émotions à travers la cuisine, gageons qu’il saura étonner, par son talent, bien des palais au cours des prochaines années.

Martin Simonart second du Chef Jean-Pierre Jacob

Share Button